DO YOU KNOW YIN YOGA?

Pour le français c'est plus bas



Only recently did I discover yin yoga. Off course I had heard of it and even taken a class or two, but I also had lots of preconceived ideas and judgement about it. Like with others things, I changed my mind during the pandemic. For the longest time I had this assumption that yin was for lazy people who needed an excuse to nap supported by bolsters, blankets, blocks and cushions. I didn’t consider yin as a proper yoga practice. For me you needed to move through asanas, sit in meditation and do pranayama. I know I know, not very yogi-like to have so much judgement, but things changed! It took a pandemic and confinement for me to realise the richness of yin yoga and to invite it in my life.


I started to practice following the wise advise of a dear friend who said it would be a great complement to my yoga nidra and sound baths. Little did I know! But the big revelation happened at a retreat. In 2021 retreats were rare, and I was yearning to spend a few days practicing yoga with like minded people, and to be led into practices in person. I went with my friend to spend a few days in a secluded place in Auvergne in a retreat organised by her teachers.



In yin yoga poses are held for a long time; calming the mind through the stillness of the body, letting the muscles soften, restoring a deep sense of serenity and balance. 
This retreat changed everything for me. I realised the tole of the last year and a half of restrictions.
I could feel the release of the tension that I had carried on my shoulders unbeknownst.My body, mind and spirit needed that pause, my whole being needed the deep sense of calm that can only come from a meditative practice.


What also changed was how I saw yin as a practice: the seemingly simple practice had more layers than I had thought. What I used to consider as laziness was actually meditation in action.
Staying five minutes in a shape without moving or fidgeting requires to be aware of the breath, and fully present. It requires your whole attention and surrender, no passing out!


In stillness you discover yourself

In stillness you surrender and let the physical body be still so that the mind can finally slow down.

In stillness the real healing can happen.

Yin is a holistic practice and a great complement to a more dynamic yoga practice (the yang!)


Since this revelatory experience last summer, I decided to study yin yoga and I followed a program that would allow me to share it with my students.

I am a big believer that things happen to you for a reason. It brings me so much joy to share the yin practices and to see my students unravel and ripe the benefits of this slower kind of practice. These last few years have been very stressful for everyone at a certain level. Working from home, being on a screen, juggling work and private life, children home schooling…. it had an impact on our mental and physical wellbeing.


The yin and yang are interwoven in all aspects of our lives: night & day, movement & stillness, contemplation & action, gross and subtle. When they are balanced, we thrive. But in our modern day and age, we become so focused on getting things done that we often don’t allow ourselves to slow down and receive, to simply be in the present moment.


One of the lessons of the last two years was to allow myself to slow down and do more practices that would support me. Since I started yoga I have always done practices like yoga nidra, sound baths, meditation, but now I do them more often.


With this in mind I have started to offer classes that combine yin yoga and sound baths. I am delighted to offer one at the beautiful studio of Mind Collective (109 Chaussée de Vleurgat. 1050 Bxls) on Saturday 26th March at 10:30. This 90 mins practice will be a great way to unwind and restore our harmony. 
For your info it will be in French.


I wish you a beautiful day, and remember to listen to yourself and make pauses in your day: take a walk in nature, have a bath, drink your tea without checking your phone, call a friend instead of texting them… What bring you joy and relaxes you?


Sending you love and light,


Have a beautiful and harmonious day

Virginie

Vous connaissez le yin?

Ce n'est que récemment que j'ai découvert le yin yoga. Bien sûr, j'en avais entendu parler et j'avais même suivi un cours ou deux; j’avais aussi beaucoup d'idées préconçues et de jugement à ce sujet. Comme pour d'autres choses, j'ai changé d'avis pendant la pandémie. 
Pendant longtemps, j'ai pensé que le yoga yin était pour les paresseux qui avaient besoin d'une excuse pour faire une sieste, allongés sur des couvertures, des blocs et des coussins. Je ne considérais pas le yin comme un véritable yoga. Pour moi, il fallait bouger dans les asanas, être assis en méditation ou pranayama (respiration). Je sais, je sais, ce n'est pas très yogi d'avoir autant de jugement, mais les choses ont changé depuis! Il m'a fallu une pandémie et un lock down pour que je réalise la richesse du yin yoga et que je l'invite dans ma vie.


J'ai commencé à le pratiquer en suivant les conseils avisés d'une amie proche qui m'a dit que ce serait un excellent complément pour les nidra et bains sonores. Je ne me doutais pas à quel point elle fait raison! Ma grande révélation s'est produite lors d'une retraite. En 2021, les retraites étaient rares, et j'avais envie de passer quelques jours à pratiquer le yoga avec des personnes partageant les mêmes idées, et d'être guidée dans les pratiques en personne. Je suis allée avec mon amie passer quelques jours dans un endroit isolé en Auvergne, lors d'une retraite organisée par ses professeurs.


Dans le yin, les postures sont maintenues pendant une longue période; on calme l’esprit, grâce au l’immobilité du corps, les muscles s'assouplissent et l’on retrouve un profond sentiment de sérénité et d'équilibre. 


Cette retraite a tout changé pour moi. J'ai pris conscience de l'effet des restrictions imposées depuis un an et demi. Mon corps, mon esprit et mon âme avaient besoin de cette pause, tout mon être avait besoin de ce profond sentiment de calme qui ne peut venir que d'une pratique méditative.


Ce qui a également changé, c'est la façon dont je voyais le yin en tant que pratique : d’apparence simple le yin est plus complexe que je ne le pensais. Ce que j'avais l'habitude de considérer comme de la paresse était en fait de la méditation en action.
Rester cinq minutes dans une forme sans bouger ni s'agiter exige d'être conscient de sa respiration et d'être pleinement présent. Cela demande toute votre attention et votre abandon, pas d’échappatoire !


Dans le calme, vous vous découvrez. 
Dans le calme, vous vous abandonnez et laissez le corps physique s'immobiliser pour que l'esprit puisse enfin ralentir.
C'est dans le calme que la véritable guérison peut avoir lieu.
Le yin est une pratique holistique et un excellent complément à une pratique de yoga plus dynamique (le yang !)


Depuis cette expérience révélatrice de l'été dernier, j'ai décidé d'étudier le yin yoga et j'ai suivi un programme qui me permettrait de le partager avec mes étudiants. 
Je crois fermement que les choses vous arrivent pour une raison. Cela m'apporte tellement de joie de partager les pratiques yin et de voir mes clients s’épanouir et recueillir les bénéfices de ce type de pratique plus lente. Ces dernières années ont été très stressantes pour tout le monde, à plusieurs niveaux. Télétravail, être sur un écran, jongler entre vie professionnelle et vie privée, scolarisation des enfants à la maison.... tout cela a eu un impact sur notre bien-être mental et physique.


Le yin et le yang se complètent dans tous les aspects de notre vie : la nuit et le jour, le mouvement et le calme, la contemplation et l'action, le grossier et le subtil. Lorsqu'ils sont équilibrés, nous nous épanouissons. Mais à notre époque moderne, nous sommes tellement concentrés sur l'accomplissement des choses que nous ne nous permettons pas de ralentir et de recevoir, d'être simplement dans le moment présent.


L'une des leçons de ces deux dernières années a été de m’autorise à ralentir et de faire plus de pratiques qui me soutiennent. Depuis que j'ai commencé le yoga, j'ai toujours fait des pratiques méditatives: nidra, bains sonores, méditation, mais maintenant je les fais plus souvent.


C'est dans cet esprit que j'ai commencé à proposer des cours qui combinent le yin yoga et les bains sonores. Je suis ravie d'en proposer un dans le magnifique studio de Mind Collective (109 Chaussée de Vleurgat. 1050 Bxls) le samedi 26 mars à 10h30. Cette pratique de 90 minutes sera un excellent moye